Le bois de Boulogne escort photo bresilienne du bois
PrécédenteAccueilSuivante
bresilienne_du_bois
la prostitution masculine pour les femmes. Sujet tabou s'il en est, les « escort boys » commencent pourtant à être visibles, notamment grâce au net et au cinéma.

Lorsque l'on effectuait une recherche sur la Toile au moment où j'ai commencé mon enquête, seul le tourisme sexuel était mentionné,
comme si, les hommes français en France, eux, ne touchaient pas à ces choses là, sans compter les femmes bien sûr, qui ont, c'est bien connu,
moins de besoins que les hommes et qui sont sentimentales et tout ça, et donc ne pourraient pas consommer dusexe.

Pour les besoins d'un reportage sur le sujet, France 2 avait enquêté sur la situation d'Hollandaises en Afrique.
Bref, les gigolos français, ça n'existe pas. Et pourquoi pas ?

Comment ça marche ?

Les agences d'escort se développent sur le web, en France, les hommes s'assument, le cinéma le montre, les hommes se vendent sur le Net.
Ce qui est nouveau, ce n'est pas tant le phénomène lui-même que sa visibilité.

Tous tiennent le même propos : ce qui est vendu, c'est de la compagnie au restaurant, un massage, vos fantasmes Mesdames, à l'exclusion de la pénétration.
La partie sexuelle, elle, est un supplément gratuit offert à l'occasion de la rencontre, si vous en avez envie et si, lui aussi, le souhaite.

Les quatre escort boys que j'ai contactés insistent là-dessus : ils ne s'engagent sur aucune performance ; et si la femme ne leur plait pas,
elle paie quand même puisque ce n'est pas une prestation sexuelle qui est attendue.

« Escort », c'est pour faire « légal »
Tous les sites le disent également, mais certaines mauvaises langues du Syndicat du travailsexuel (Strass) m'ont dit que c'était pour « faire légal »,
puisqu'« escort » est un métier reconnu, et papute.

Cependant un homme-masseur m'a affirmé être reparti plusieurs fois (sans argent), parce qu'il trouvait que sa cliente n'avait pas très envie,
ou parce qu'il avait été offert en « cadeau » par un mari attentionné mais que le susdit mari n'avait pas été très sensible aux envies réelles de son épouse.

En général, le premier contact téléphonique ou physique est gratuit, et la suite est négociée entre adultes consentants.

Qui sont les clientes ?

Les clientes ont globalement plus de 50 ans, classes supérieures, esseulées, sauf quand le masseur est un cadeau de leur compagnon.
Un escort m'a parlé d'une clientèle faite de professeurs d'université, un autre de femmes-cadres qui se paient des « massages plus »
en dehors des instituts de beauté ou de la compagnie lors des déplacements.

Deux cas pourtant de femmes clientes nettement plus jeunes méritent d'être mentionnés : d'une part celui des « escort girls »
venues étudier la concurrence (techniques d'approche, massages, etc…) et éventuellement également prendre leur pied, et d'autre part,
celui de jeunes femmes qui ont un rapport difficile à la sexualité et souhaitent une éducation en douceur.

Violée à 17 ans, elle a repris goût au sexe grâce à son masseur
Un masseur me racontait ainsi avoir, sur un an, amené une jeune femme de 27 ans qui avait été violée à 17 ans à accepter son corpnu,
à être allongée et à se laisser aller entre les mains d'un homme. Lors de la première séance m'expliquait-il, se déshabiller en sa présence était complètement impossible.

Il avait fallu une dizaine de rencontres avant qu'elle ne demande un essai plus approfondi.
Encore quelques unes pour qu'elle ne prenne vraiment du plaisir et qu'elle comprenne le fonctionnement de son corps,
après quoi la jeune femme a pu mener des relations amoureuses et sexuelles plus équilibrées et n'a plus « consommé » dusexe avec son masseur,
avec qui elle a néanmoins maintenu des relations amicales.

Qui sont les escort boys ?

Si j'ai quelques amis qui ont été gigolos pendant leurs années d'études, je n'ai croisé aucun escort boy « pro » qui, à moins e 30 ans,
aurait exercé ce métier pendant plus de trois ans. Il s'agit plutôt d'hommes matures (35-45 ans), parfois mariés, parfois célibataires,
qui ont toujours un travail à côté, soit dans le soin des femmes (diététicien, coaching sportif, esthéticien, …)
soit dans la finance ou des métiers à hautes responsabilités (direction d'entreprises, etc..).

Comme l'explque l'un d'entre eux : « Il est de toute façon nécessaire d'avoir de la conversation, et il faut bien avoir une occupation annexe. »
Tous limitent le nombre de rencontre à une par jour voire une par semaine.

Financièrement, les prix sont stables, autour de 200 euros la séance, auquel il faut éventuellement ajouter le déplacement,
le restaurant ou tous les extras souhaités par la cliente.

Pour autant la situation financière et le besoin de ce « travail à côté » ne sont pas du tout similaire d'une personne à l'autre.
Physiquement également, il semble qu'il y en ait pour tous les goûts.

Pierre, 37 ans, un petit air de Régis Laspales
Un esthéticien à domicile, Pierre, 37 ans, célibataire, 1m70, un petit air de ressemblance avec Régis Laspales,
double presque son salaire de 1 200 euros par mois grâce à ses « extras », en gagnant de l'ordre de 10 000 euros par an en plus.

Sans compter que ses clientes l'emmenaient souvent en vacances, avant la crise. Le manque à gagner est délicat pour son budget,
d'autant que les costumes et autres accessoires nécessaires coûtent cher (et qu'en plus, il va falloir qu'il se paie lui-même ses vacances).

Laurent, 40 ans, marié deux enfants, 1,80 m, ancien moniteur de sport, aujourd'hui à la direction d'une entreprise gagne lui 300 000 euros par an.
Le fait de faire payer ses prestations est uniquement lié au besoin qu'il éprouve de limiter la demande ; il gagne néanmoins 19 000 euros par an grâce à ses massages.

Aux hommes qui voudraient se lancer : la préparation de cet article a fait fantasmer pas mal de mes amis mâles,
qui se sont dit que ce serait une bonne façon de joindre l'utile à l'agréable. Pourquoi pas.

Mais pensez bien qu'il s'agit d'un travail, d'un rôle de composition, à mi-chemin entre le psy, le masseur et l'acteur.
Pensez aussi à prévenir votre femme si vous en avez une et à vous assurer de son soutien.


Roissy charledeGaule Paris Paris Parc la prostitution Central Parc New York