Le bois de Boulogne resta néanmoins une promenade en vogue, qui donna lieu à toutes les extravagances.
Le bois était alors encore en partie clos, afin de permettre à Louis XVI d'y organiser ses parties de chasse,
mais il finit par l'ouvrir entièrement au public. En 1848, le bois tomba dans les mains de l'Etat,
qui le céda à la Ville de Paris en 1852.

A cette époque, Napoléon III avait décidé de remodeler entièrement la capitale
et de doter d'un jardin chacun des points cardinaux de Paris. Il jeta son dévolu sur le bois de Boulogne,
qui avait été presque entièrement détruit après la Révolution et la campagne de France,
pendant laquelle le bois fut occupé et saccagé (1814) par près de 40 000 soldats anglais et russes.
Napoléon III confia cette vaste tâche au paysagiste Varé, qui fut rapidement remplacé par l'ingénieur Alphand
et le paysagiste Barillet-Deschamps, deux anciens collaborateurs bordelais du baron Haussmann, qui dirigeait les travaux.

PrécédenteAccueilSuivante
bois bulogne
Roissy charlesdeGaule Paris France Paris Parc etat unis la prostitution Thailandaise experience recit Central Parc New York